Le pèlerinage se déroule à l'endroit même où le Créateur apparut sous la forme d'un bâton de Lumière et parla à Michel Potay pour toute l'humanité à Arès en 1977.

  • Vue sur le clocher de la Maison de la Sainte Parole à Arès
  • Vue sur la cour intérieure de la Maison de la Sainte Parole à Arès
  • Vue intérieure de la salle de prière de la Maison de la Sainte Parole à Arès
  • Vue intérieure de la salle de prière de la Maison de la Sainte Parole à Arès

Je suis (ici).

Tu (y) viens, le(s) frère(s y) vien(nen)t.

La lèvre prend le Feu dans Ma Main (xLi/1-3).

Par ces mots, prononcés en novembre 1977, le Père fonde un pèlerinage à Arès, petite bourgade au bord du Bassin d'Arcachon, en France.


À la fin d'un XXème siècle si lourd en drames humains (conflits mondiaux, idéologies terrifiantes...) qui laissent l'homme perdu, sans espérance, le Créateur revient parler à l'homme. Il l'invite à nouveau à retrouver le bonheur perpétuel pour lequel il l'a créé. Ce bonheur ne peut se trouver en plénitude qu'en ajoutant à la vie matérielle et pensante, la Vie spirituelle.

Le Père nous promet son soutien et son aide dans la restauration de cette Vie spirituelle qui est libre par nature.


Le Pèlerinage d'Arès place chaque homme, autonome et responsable, seul face à son Créateur.

À Arès on ne vient pas chercher des miracles ! C'est le Père de l'Univers qui au contraire en attend des hommes !


Le pèlerinage est ouvert à toute personne croyante, quelle que soit sa religion, ou incroyante à condition qu'elle respecte ce lieu.
Il est particulièrement destiné aux femmes et aux hommes qui changent leur vie pour changer le monde par l'exercice du Bien, de l'amour, du pardon... et qui en invitent d'autres à faire de même.