Michel Potay, dit "frère Michel", est qualifié par le Créateur dans La Révélation d'Arès de prophète (35/9, 36/17, xxxvii/2) ou nabi (xx/1) qui signifie prophète en hébreu.
C'est également Mikal, l'ami (xxxix/16), l'ami à la fois du Père et de tous les hommes.

FM-315

Frère Michel est donc le prophète du XXème et XXIème siècle. Il ne commande personne, mais guide et montre la voie du changement, il exhorte à la pénitence (36/17), si importante dans La Révélation d'Arès. La pénitence consiste à s'abstenir de faire le mal (mensonge, égoïsme, vol, violence, etc.) pour faire le bien (amour, pardon, paix, libération de tous préjugés et respect de la liberté d'autrui, acquisition de l'intelligence spirituelle ou intelligence du cœur). Le prophète a pour mission de rassembler le petit reste (24/1), c'est-à-dire les hommes et les femmes qui accepteront librement de générations en générations d'accomplir la Parole et de devenir des personnes de bien, des pénitents, ainsi que des moissonneurs (ceux qui chercheront à leur tour d'autres pénitents).

Frère Michel n'est pas un chef. La Révélation d'Arès prévient à plusieurs reprises son témoin, et par là toutes les personnes qui le suivent et s'engagent dans la voie du bien : Tu ne seras le chef de personne (16/1). On t'appellera pour prendre tes conseils, non pas pour prendre tes ordres (16/2). Pourquoi cette insistance ? Parce que toute société aspirant à vaincre totalement le mal et à installer le bien, doit être libre de tout pouvoir quel qu'il soit. La liberté, qui se situe au-delà des libertés de pensée, politiques, sociales, etc., est infiniment moins dangereuse que les lois de masse. La liberté totale, ou absolue, est le fait d'être libre de tous préjugés et de la domination des idées générales, ce qui entraîne par voie de conséquence d'autres types de libertés : civique, politique, religieuse, etc...

Le Frère Michel n'a jamais cessé de diffuser La Révélation d'Arès (voir : Où la trouver ?). Parallèlement, par le biais d'une série de livres intitulés Et ce que tu auras écrit (33/10), le témoin s'adresse aux Pèlerins d'Arès ainsi qu'à tous ceux, croyants et incroyants humanistes, qui sont sensibles aux idées et à l'espérance du message arésien. Dans ces ouvrages, frère Michel évoque des sujets fondamentaux et divers comme l'amour évangélique, l'amour du couple, la liberté, la vertu, etc., qui dépassent le domaine de la foi pure pour considérer l'homme et le monde en général (voir le site Adira).

L'histoire de Michel Potay sur Michel Potay - Ses sites, son blog.